• Critique: Dernier amour

    Dernier amour de Benoît Jacquot avec Vincent Lindon, Stacy Martin, Valeria Golino, Julia Roy, Nancy Tate, Anna Cottis, Hayley Carmichael, Lord Pembroke, Nathan Willcocks, Antonythasan Jesuthasan
    Drame, France, 98', sortie le 20/03/2019, distribué par Telescope

    Affiche Dernier amour

    L'histoire: Au XVIIIe siècle, Casanova est en exil à Londres. Dans cette ville dont il ignore tout, le libertin croise à plusieurs reprises une jeune prostituée, Marianne de Charpillon, qui l’attire au point d’en oublier les autres femmes. Le séducteur mythique est prêt à tout pour arriver à ses fins mais La Charpillon se dérobe toujours sous les prétextes les plus divers.

    La critique: Pour résumer Casanova, on pourrait dire que c'était un grand amoureux des femmes, un jouisseur. C'est ce personnage que Benoît Jacquot a proposé à Vincent Lindon, ce n'était pas le premier choix du réalisateur. Toutefois, il y a une originalité par rapport aux habituelles adaptations cinématographiques de la vie du Vénitien, c'est sa période d'exil londonienne qui est mise en exergue.
    Cela aurait pu être bien, apporter un autre éclairage sur la vie mouvementée de Casanova, malheureusement, on n'arrive jamais à se défaire d'une impression d'ennui tout au long du film. On espère qu'à un moment, une étincelle va jaillir mais non. En fait, les nonante-huit minutes sont longues, très longues. Il y a également un problème de son ou de diction, on ne comprend pas toujours ce que dit Vincent Lindon.

    « Critique: YaoCritique: Artic »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,