• Par Michel Decoux-Derycke - Xavier Seron est réalisateur et scénariste. Il débute au cinéma, en 2005, avec le court métrage "Rien d'insoluble". Quatre autres suivront ainsi que le documentaire "Dreamcatchers" en 2014. "Je me tue à le dire" est son premier long métrage. Il a remporté plusieurs prix dans différents festivals ainsi que le Magritte 2016 du meilleur court métrage et le Magritte 2017 du meilleur scénario.
    Jean-Jacques Rausin est acteur, il a débuté dans "Rien d'insoluble", cité plus haut. Il joue dans une vingtaine de courts métrages, sept longs métrages dont "Je me tue à le dire". On le retrouve aussi dans la série "Ennemi public" où il joue le rôle du policier Michaël Charlier. Il vient de remporter le Magritte 2017 du meilleur acteur.
    Je les avais rencontré tous les deux, lors de la présentation de "Je me tue à le dire", au FIFF à Namur.

    Lire la suite...


  • Les Magritte, comme toutes les cérémonies de remise de prix dans le monde, c'est l'occasion pour les lauréats d'avoir une réaction. En voici quelques-unes glanées samedi soir.

    Yoann Blanc, meilleur espoir masculin pour "Un homme à la mer": Je croyais que je n'allais pas être très impressionné. Mais j'ai été impressionné quand même. En qui concerne le Magritte de meilleur espoir, c'est assez drôle.
    Le cinéma belge est en forme, du moins sur le point de vue de la créativité. C'est plein de gens avec qui j'ai souvent travaillé, notamment au théâtre.

    Guillaume Senez, meilleur premier film pour "Keeper": C'est très étrange, je n'étais pas du tout stressé. Et dès que je monte sur scène, c'est quand même assez stressant. Cette année était une année incroyable, il y avait de très bons films, de très bons premiers films. Donc on ne savait pas très bien à quoi s'attendre. Moi, je m'étais dit c'est un jeu, peu importe qui gagne, peu importe qui perd, peu importe qui est nominé, on va passer une bonne soirée.

    Je pense qu'entre réalisateurs, il n'y a pas de concurrence. On se porte les uns, les autres. On se téléphone régulièrement. Je pense qu'on fait partie d'un groupe extrêmement talentueux. Je me voyais mal recevoir ce prix sans parler des autres réalisateurs.

    Magritte 2017: les lauréats sur scène

    Lire la suite...


  • Cinq ans après avoir remporté les Magritte du meilleur film et du réalisateur pour "Les Géants", Bouli Lanners récidive, cette fois, c'est pour "Les Premiers, les derniers". Trois autres prix sont venus remplir l'escarcelle du quatrième film du réalisateur liégois: meilleur acteur dans un second rôle pour David Murgia, meilleurs costumes pour Elise Ancion et meilleurs décors pour Paul Rouschop. Les premiers films ont été mis en exergue avec trois prix pour "Keeper" de Guillaume Senez, deux pour "Parasol" de Valéry Rosier et "Je me tue à le dire" de Xavier Seron.
    Pour la meilleure actrice, une première en Belgique, un prix ex-aequo pour Virginie Efira ("Victoria") dont c'est le deuxième Magritte, cinq ans après le Prix du Public, et Astrid Whethnnall, "La Route d'Istanbul" qui remporte là son premier Magritte.

    Affiche Magritte 2017

    Lire la suite...


  • C’est avec grande fierté que l'autoproclamée Académie des Machins a fait se déplacer à Molenbeek (!) la grande famille du cinéma belge, ses amis cinéphiles et ses nombreux amis pas si amateurs que ça. On aurait bien voulu les compter, mais le bar a un peu eu raison de nous. Cousins un peu bâtards des Magritte, les Machins ont pour objectif de rire du et avec le cinéma belge tout en célébrant tout un pan de la profession qui reste habituellement dans l'ombre. Et barman, c’est souvent dans l’ombre.
    Sept récompenses à l'objectivité approximative ont été décernées ce soir à des lauréats évidemment submergés d'émotion.
    Emportée par Miss et Mister Machins, la Cérémonie a notamment célébré notre patrimoine (le Machin Manneken Pis) avent de se ponctuer, comme de tradition, sur la remise de l'incontournable Love Machin dédié cette année aux grosses (grosses) cochonnes.

    Les Machins 2017

     

    Lire la suite...


  • Ce samedi 4 février, le cinéma belge francophone fera la fête, ce sont les Magritte du cinéma. Ce, pour la 7ème fois, ce sera au Square à Bruxelles et ce sera retransmis en direct et en clair sur BeTV dès 20h.

    Logo Magritte 2017

    Lire la suite...


  • Le cinéaste espagnol Pedro Almodóvar sera le Président du Jury du 70ème Festival de Cannes. "Icône flamboyante du cinéma espagnol", le metteur en scène, dont cinq films ont concouru pour la Palme d’Or, a été membre du Jury en 1992. La composition du Jury sera dévoilée à la mi-avril en même temps que l’annonce des films en sélection officielle. Le Festival de Cannes se déroulera du mercredi 17 au dimanche 28 mai 2017.

    Pedro Almodóvar